OUTILS D'ÉVALUATION : Le benchmarking

benchmark.jpg

Benchmarking ou Se comparer pour s'améliorer

Le benchmarking peut vous aider à être toujours être plus compétitif mais aussi à vous positionner par rapport à la concurrence.

Objectif

Atteindre l’excellence et de dépasser ses concurrents

Définition

Le benchmarking est une technique de marketing ou de gestion de la qualité qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes d'organisation des autres entreprises afin de s'en inspirer et d'en retirer le meilleur. C'est un processus continu de recherche, d'analyse comparative, d'adaptation et d'implantation des meilleures pratiques pour améliorer la performance des processus dans une organisation.

Les principes

Le benchmarking consistera à « trouver, au niveau mondial, l’entreprise ou les entreprises qui réalisent de la manière la plus performante un processus ou une tâche donnée, d’aller l’étudier et d’adapter ensuite ce processus à sa propre entreprise.

Pour une entreprise, il s’agit de se comparer aux « leaders » qui se positionnent sur le marché, de s'inspirer de leurs idées, de leurs pratiques, de leurs fonctionnements et de leurs expériences afin que les pratiques en interne s'améliorent.

Les trois types de benchmarking

  • Concurrentiel : comparaison avec ses concurrents ou à des structures de comparables en terme de taille, Chiffre d’affaires, secteur, etc.
  • Générique : le plus répandu et procurant les résultats les plus complets en particulier en termes d’idées nouvelles.
  • Interne : répandu dans les grands groupes entre filiales ou départements sans les barrières de confidentialité.

Méthodologie : La mise en place du benchmarking dans l’entreprise prend en moyenne de quatre à six mois.

Méthodologie du benchmarking

A/ Planification

  • Identifier les sujets du benchmarking ;
  • Sélectionner les partenaires du benchmarking ;
  • Déterminer les moyens de collecte d'information.

B/ Analyse

  • Déterminer les écarts ;
  • Projeter les niveaux de performances futures.

C/ Intégration

  • Communiquer les résultats de l'analyse au personnel ;
  • Établir les objectifs fonctionnels.

D/ Action

  • Élaborer des plans d’action ;
  • Démarrer des actions spécifiques et assurer le suivi de la progression ;
  • Redéfinir les benchmarks.

Ce tableau illustre les quatre différents types de benchmarking

Type de benchamrking description
Interne Comparaisons par rapport à plusieurs services internes à l'entreprise
Compétitif Comparaisons par rapport à des concurrents directs (producteurs de produits similaires)
Fonctionnel Comparaisons par rapport à des services ou départements extérieurs/td>
Horizontal Comparaisons par rapport au processus ou méthodes de travail

 

Source : Wikipedia

Bibliographie

Le benchmarking, CAMP Robert, Editions d’organisation, Paris, 1995.

 

>> VOIR LES AUTRES OUTILS D'ÉVALUATION