OUTILS DE MAÎTRISE : le management des risques

risque.jpg

Objectif

L'objectif du management des risques est d'atteindre une conformité égale à 100% et un zéro défaut dans les processus opérationnels.

Les principes

Manager les risques du Groupe c’est :

  • Les identifier ;
  • Estimer leur criticité ;
  • Les maîtriser.

Les politiques qualité, santé – sécurité et environnement contribuent à cette maîtrise.

Méthodologie

  • Identification : modèles de risques
  • Estimer la créticité
  • Les maîtriser

 

1. Identification : modèles de risques

Les modèles de risques peuvent être classés en 3 catégories.

  • Risques stratégiques : risques mettant en danger la capacité de l’entreprise à définir, orienter et mettre en oeuvre se stratégie telle que définie dans le PIS (Plan d’Intervention et de Sécurité) et les plans d’affaires.
    Cause : prioritairement interne mais elle peut se situer aussi en externe.
    Leviers d’action de l’entreprise : ils se situent au niveau stratégique, corporate et se traduisent par des politiques ou stratégies.
    Types de risques stratégiques : de définition, de mise en œuvre, de pilotage – organisation – gouvernance.
  • Risques opérationnels : risques susceptibles de modifier la capacité de l’entreprise à gérer au quotidien sa force commerciale, son outil industriel et autres actifs pour générer des profits récurrents d’exploitation.
    Cause : principalement internes, liés à la mise en des politiques ou procédures de gestion et aux modes de fonctionnement.
    Leviers d’action de l’entreprise : très majoritairement internes.
    Types de risques opérationnels : commercial, sourcing, industriel, RH, connaissance, informatique, juridique, financier, qualité – conformité et de projet. 
  • Risques liés à l’environnement de l’entreprise : risques générés par des causes externes à l’entreprise. 
    Cause : L’entreprise est exposée à des changements structurants de son environnement qui ont une influence significative sur ses résultats et son activité, et qui se traduisent par des modifications substantielles de ses trajectoires.
    Les leviers d’action de l’entreprise : rechercher dans les dispositifs de veille et de lobbying, les modèles d’anticipation et la prospective.
    Types de risques externes : de marché, institutionnels et parties prenantes et naturels. 

2. Estimer la criticité

La criticité est la combinaison de l'impact (ou effet ou gravité) et de la probabilité d'un risque (AFNOR), évaluée souvent sur une échelle de 1 à 4, est liée à l'intensité de l'accident (ou gravité, ou sévérité) lorsqu'il se produit. 

Estimation de la criticité inhérente

  • Le risque est inhérent à l’homme et toute entreprise humaine comporte des risques.
  • Le risque est la combinaison de la probabilité et de la (des) conséquence(s) de la survenance d'un événement dangereux spécifié (OHSAS 18001).

Estimation de la criticité résiduelle

  • Le risque résiduel est le "risque subsistant après le traitement du risque" ou le "risque subsistant après que des mesures de prévention ont été prises".

3. Les maîtriser

Exemple : Management des risques
Méthodologie : Les Maîtriser - Exemple Gaz de France

La régulation managériale est assurée par la Présidence et la Direction Générale de Gaz de France.
Le Comité QSE.G.R. est une instance d’expertise d’appui à cette régulation managériale. Il est composé de représentants de la Délégation à la Qualité, de la Mission Permanente de Sécurité, de la Délégation à l’Environnement, de la Direction du Contrôle de Gestion et de la Délégation à la Maîtrise des Risques.

Les objectifs du Comité QSE.G.R. :

  • Eviter l’effet mille-feuilles par superposition des rites et rythmes inhérents à chaque domaine.
  • Restituer au management les capacités d’arbitrage.
  • Améliorer la performance du Groupe en optimisant l’allocation de ressources en fonction des enjeux associés.

Régulation managériale se compose des étapes suivantes :

  1. Planifier : 4 missions ou délégations  sur les champs QSE. et R
  2. Déployer : Directions et filiales du Groupe
  3. Contrôler : 1 Comité QSE.G.R.
  4. Améliorer : Présidence  et Direction Générale
  5. Planifier : Politiques QSE et R
  6. Déployer : Cartographies risques - Annexes QSE.G.R. au contrat de gestion
  7. Contrôler : Criblage des cartographies - Suivi de la mise en œuvre des annexes QSE.G.R.
  8. Améliorer : Revue de Direction QSE Groupe – DG - Examen des cartographies DG - Revues de performances et de gestion – DG 

 

Réalisé avec l'appui du Club de l'Iris.

 

>> VOIR LES AUTRES OUTILS DE MAÎTRISE