France Qualité publie la 2nde édition de Quali’Bord

Paris, le 30 avril 2018 – Créé en 2017 par France Qualité,Quali’Bord recense et met en résonance 16 indicateurs majeurs de la qualité et de la performance des pays européens. La 2ndeédition de ce tableau de bord global inédit révèle une France en 9èmeplace avec un potentiel d’amélioration de 23%, une tendance favorable pour son innovation, mais des pertes de vitesse en termes de compétitivité, d’exportations et de nombre d’entreprises se certifiant ISO 9001. Nouveau venu parmi les indicateurs en 2018 : l’index mondial sur la compétitivité et les talents où la France figure en 21ème place.

Vice-Président de l’association France Qualité (AFQP) et pilote du think tank « Made in Qualité », Patrick Mongillon commente ces résultats : « Lorsque nous l’avons présenté lors du Congrès Européen de l’European Organization for Quality en 2017,Quali’Bord a été salué par tous car un tel référentiel commun n’existait pas pour comparer simplement et objectivement la performance des pays. Si la tendance 2018 ne se révèle pas fabuleuse pour la France, certains résultats restent à nuancer, d’autant que la dynamique Qualité actuelle va porter ses fruits dans la durée. Et surtout, on sait quels sont les champs de progrès, ce qui permet à tous les acteurs d’engager, de consolider sinon ré-orienter les plans d’actions. »

Aperçu des résultats 

L’étude complète compte 12 pages d’infographies, voici un extrait de ses résultats.

Des exportations en baisse : La conjoncture s’améliore mais la compétitivité de la France recule encore. La part des exportations françaises dans la zone euro passe de 13,2% en 2016 à 12,9% en 2017. Cependant, les effets de la baisse de la dépense publique et des réformes engagées devraient se faire ressentir dans les prochaines années.

La compétitivité = menaces et opportunités : En 2017, l’environnement macroéconomique et l’efficacité du cadre du travail de la France se sont dégradés tandis que la taille du marché et les infrastructures se sont améliorées. Globalement, le taux d’imposition, la perception des réglementations du travail et fiscale valent à la France de rester au 22èmerang des pays les plus compétitifs d’Europe.  

Des certifications ISO en baisse : La France conserve la 5ème place européenne en la matière, mais on constate une chute du nombre de ses certifications ISO 9001 : -16% entre 2015 et 2016, ce qui constitue une alerte pour les acteurs concernés. Cependant, le ratio du nombre de certifications par rapport à celui des entreprises n’est pas en soi préoccupant et de plus en plus de PME-PMI ou plus grands organismes, publics comme privés, s’engagent dans des démarches d’excellence opérationnelle, plus difficiles à quantifier - comme en témoigne le nombre de candidatures pour cette catégorie participant des Prix de la Qualité et de l’Excellence Opérationnelle. 

Davantage d’innovation : La France fait toujours partie des suiveurs, tout en avançant plus vite que les autres (+10,4% dans l’attractivité de ses systèmes de recherche, +9,6% en termes de RH…). Elle conserve ainsi la 11ème place en Europe, laissant augurer de perspectives positives. Champ de progrès : le manque de connexions public/privé, pénalisant côté PME.

 

En savoir plus

Pour interviewer un représentant de France Qualité, merci de contacter le service de presse.

Nouvelles Graines : Clémence Rebours
06 60 57 76 43