Le Collège Plaisance de Lanouaille remporte le Prix des Bonnes Pratiques 2018 dans la Catégorie Services Publics

Mercredi 31 janvier 2018

Le plus petit collège de Dordogne booste son attractivité grâce à un « cadre positif de vie et d’étude » et divise son nombre de devoirs non-faits par 4.

LA PROBLÉMATIQUE

Situé en milieu rural, le collège de Lanouaille fait face à deux difficultés qui reflètent la réalité économique du canton : la proportion de CSP défavorisées est supérieure de 19 points par rapport à la moyenne académique (2016) et le collège (le plus petit de Dordogne) subit de plein fouet les effets de la désertification ; une très forte baisse de la démographie y est attendue dans les 2 ans. En 2016, le collège accueille sa nouvelle principale, qui observe rapidement des tensions entre professeurs et assistants d’éducation (surveillants) et constate un décalage entre les soucis remontés en vie scolaire (hors classe) et en classe. Le nombre de travaux non-faits est élevé et la liaison avec les parents n'est pas régulière. Pour répondre à ces problématiques, l’équipe pédagogique décide de développer un cadre positif de vie et d’étude impliquant toutes les parties-prenantes, par le biais de l'innovation pédagogique, culturelle, sportive et éducative.

LAMARCHE

Convaincue que l’assistant d’éducation - qui ne requiert aucun diplôme particulier dans les sciences de l’éducation et doit quitter ses fonctions après 6 ans d’exercice - joue pourtant un rôle fondamental dans la relation avec les élèves et dans le cadre de vie du collège, la direction prend le pari de remplacer totalement l’équipe actuelle, qui n’adhère pas à une approche « positive » des élèves, par 4 personnes n’ayant jamais exercé cette fonction mais adhérant aux principes de Respect, Bienveillance et Coopération.

Grâce à cette harmonie nouvelle entre équipe pédagogique et vie scolaire, le collège entame une série de démarches qui place le « plaisir » (d’apprendre, de se construire un avenir, de vivre ensemble…) au cœur de son action :

  • Réidentifier les espaces de travail : une ancienne salle de réunion est reconvertie en salle d’étude pouvant accueillir 16 à 29 élèves disposés en îlot. L’assistant d’éducation, qui n’a pas de bureau fixe, passe de l’un à l’autre. L’entraide entre élèves est favorisée et les enfants sont libres de sortir réciter une poésie ou se rendre à l’espace détente : ils sont ainsi responsabilisés.
  • Liaison activée entre équipe pédagogique et vie scolaire : un fil de discussion en ligne est créé, sur lequel les enseignants listent les devoirs donnés avec l’ensemble des infos nécessaires. Si le gouvernement a déployé cet été le dispositif « Devoirs Faits » auprès d’élèves volontaires, le collège Plaisance, a pris de l’avance sur le sujet et, grâce à sa petite taille, y inclut tous ses élèves. 
  • Cahier de suivi : la vie scolaire imagine un cahier dédié à chaque classe afin d’y consigner le comportement des élèves lors de l’étude, leurs engagements… Ce cahier est utilisé lors des RDV avec les familles afin de se baser sur des faits concrets.
  • Implication des parents : un surveillant est désormais chargé de relancer chaque semaine les parents n’ayant pas signé le mot concernant leur enfant.
  • Communication non-violente : des conseils de coopération ont été mis en place en 6ème pour apprendre la communication non-violente aux enfants. Des ceintures de compétence leur sont remises et peuvent être retirées.

LESULTAT

Depuis la rentrée 2017, aucune heure de retenue n’a été donnée vs 15 à 20 l’an dernier sur la même période. Le nombre de travaux non-faits a été divisé par 4 (28 observations en septembre, 7 en décembre). Les mots de décembre ont tous été vus par les parents. L’établissement commence à développer son attractivité : 3 élèves provenant d’écoles alternatives (Montessori) ont été attirés par l’approche innovante et positive du collège.

CITATIONS

Le Jury du Prix des Bonnes Pratiques Qualité Performance : « La démarche engagée par le Collège Plaisance se distingue par la transversalité des démarches de travail, qui témoigne d’une implication de l’ensemble des parties-prenantes. Le climat apaisé et la grande maturité observée chez les élèves est, au-delà des indicateurs, une belle récompense pour toute l’équipe pédagogique et éducative ».

Céline Boudy, Principale du Collège « Plaisance » de Lanouaille : « La petite taille de notre collège nous permet de partager un projet pédagogique et donc de tester beaucoup de choses en nous appuyant sur nos équipes. L’innovation et la qualité peuvent aussi être l’apanage des petits ! »

 

Fiche d’identité
Localisation : Lanouaille (Dordogne - 24)
Effectif : 33 salariés / 147 élèves

Crédit photo : Mouyal Meyer