#Sobériser, Prix du Livre Qualité Performance 2019

Jeudi 28 mars 2019

Parmi les 12 lauréats de l’édition 2019, l’ouvrage #Sobériser remporte le Prix du Livre Qualité Performance. Ce Prix récompense les ouvrages récents abordant les enjeux de la qualité et de la performance, afin d’encourager la vulgarisation et la prise de conscience de l’apport pour les entreprises d’un management par la qualité.

Résumé

La sobriété est une nécessité absolue pour un monde durable, mais, pour s’ancrer dans les modèles économiques et sociétaux, pour qu’elle soit acceptable et acceptée par le plus grand nombre, elle doit s’allier et encourager l’innovation plutôt que s’y opposer.
« La sobriété souffre d'un déficit d'image dans nos sociétés occidentales, et peut-être davantage encore en France, où elle se heurte de front à une tradition qui fait la part belle au plaisir et à l'abondance. » 

#SOBÉRISER, c’est transformer nos usages, mais aussi nos modèles économiques. Une question de comportement, certes, mais aussi une question d’état d’esprit. Les principes de l’économie circulaire, de l’innovation frugale et de l’innovation participative ouvrent la porte à une économie d’un nouveau type, solidaire et responsable. 

Alors que la croissance « à tout va » risque d’entraîner à terme l’épuisement des ressources de la planète, la sobriété permet de tirer parti des écosystèmes sans les déstabiliser. Les innovations mises en avant dans « #SOBÉRISER, Innover pour un monde durable », portées par un usage maîtrisé du numérique ou issues de l’innovation frugale, ouvrent des perspectives concrètes pour un monde plus sobre, consommant mieux, et créant davantage sans épuiser ni la planète ni l’humanité. 

Voir la sobriété sous cet angle dans les sociétés occidentales nécessite probablement une certaine maturité sociale, et une bonne dose de créativité marketing pour la rendre désirable. C’est le pari de cet ouvrage singulier et original, issu de rencontres dans tous les secteurs, et partout dans le monde, qui se présente davantage comme un recueil d’inspirations et d’expériences permettant d’illustrer cette brillante démonstration. 

Destiné à un large public, il ambitionne d’inspirer les décisions économiques, sociales et environnementales. Orienté vers l’action, #SOBÉRISER propose des trajectoires positives et enthousiasmantes pour transformer nos économies et nos sociétés, avec une attention constante à l’équilibre des ressources et au respect de l’humain. 

La transition vers un monde plus sobre ne se fera pas contre l’économie conventionnelle, mais avec elle. Du reste, contrairement aux idées reçues, la sobriété intéresse l’entreprise, car elle s’applique parfaitement aux processus de production, diminuant les coûts, créant alors la performance, la valeur économique et sociale tout en reposant la question de la place de l’humain au sein des organisations. Plutôt une opportunité d’amélioration… 

Que l’on se le dise, la #sobérisation de la société sera collective, ou ne sera pas, d’où le rôle majeur que peut y jouer le politique. 

 

Auteurs 

Les 10 co-auteurs de cet ouvrage sont cadres dans des entreprises privées et institutions publiques membres du think tank du lien public/privé, la FNEP (Fondation Nationale entreprise et Performance. Ils ont fondé l’association #Sobériser, pour continuer à porter les idées présentées dans ce livre, fruit d’une année de recherches inspirées par plusieurs voyages d’étude effectués en 2017. 

  • Valérie Bépoix est directrice du travail, responsable adjointe du pôle politique du travail à la DIRECCTE Grand-Est. 
  • Philippe Bertrand, cadre dirigeant chez Eaton a, durant ses 34 années d’expérience dans le monde des automatismes et de l’électricité, vécu et travaillé en Amérique Latine, en Asie et en Europe. 
  • Christelle Chabredier, cadre stratégique au Groupe la Poste, est déléguée à la veille et aux relations institutionnelles à la Direction de l’Engagement Sociétal ; elle intervient aussi à l’international. 
  • Victor Degbo est directeur commercial chez Atos, responsable du développement commercial des comptes stratégiques. 
  • Ahcène Gheroufella est chargé de projets senior chez Expertise France, l’Agence française d’expertise technique internationale. Il intervient sur les questions douanières, la facilitation des affaires et le développement du secteur privé 
  • Thibaud Labalette est référent concertation chez Réseau de Transport d’Electricité et pilote des projets d’aménagement du réseau liés à la transition énergétique. 
  • Delphine Labry est experte en performance énergétique des bâtiments au ministère des Armées. Elle pilote et conduit des projets innovants, capitalise et diffuse les bonnes pratiques. 
  • Robert Muhlke, responsable du développement de la filière conversion de biomasse liquide en biométhane chez GRTgaz, a travaillé dans les secteurs de l’électricité et du gaz en Allemagne et en France. 
  • Marie-Hélène Morvan est directrice de programmes transverses chez Air France. Son expertise de la transformation interne des entreprises se nourrit de ses expériences internationales. 
  • Rémi Rosat, directeur du TechniGares Île-de-France à la SNCF, est en charge de la modernisation, de la sécurité et de la maintenance des gares franciliennes. 

 

Citations 

Le Jury du Prix Qualité Excellence Opérationnelle : « C’est LE sujet du moment. Il tombe en pleine actualité, avec le rapport du GIEC du 8 octobre. Les normes y sont mentionnées comme « instrument de base pour enclencher le progrès », mais la portée du livre est beaucoup plus large. La partie psychologique des changements de comportement clairement identifiée, en lien avec les autres moyens (législation, entreprise, individuel) donne une vue systémique et novatrice de l’approche. Même la sacro-sainte Pyramide de Maslow est remise en question par un autre regard basé sur des faits. Une revisite impérative de ce qu’est la performance !» 

Marie-Hélène Morvan, co-auteur et Présidente de l’association #Sobériser : « Nous sommes très heureux de recevoir ce prix, qui s’inscrit totalement dans notre message : sobriété et performance sont et doivent rester intrinsèquement liées, c’est le nouveau défi qui attend chaque entreprise mais la société doit encore en prendre conscience. Nous espérons y contribuer avec cet ouvrage ! »