La Qualité dans le secteur Automobile

Le secteur automobile constitue un modèle économique en transition : concurrence des marques low-cost ; exigences environnementales qui induisent de nouvelles orientations technologiques ; attentes nouvelles des consommateurs qui, tout en recherchant un haut niveau de sécurité, sont en attente de véhicules moins chers et plus économes en énergie ; montée en puissance des pays émergents qui remettent en cause une partie de la production en France ; programme d’un véhicule décarboné » nécessitant de nouvelles ressources et de nouvelles compétences.

Il y a par conséquent, d’une part des enjeux autour du produit : en raison de l’évolution liée à des besoins d’usage nouvellement affirmés er d’autre part des enjeux autour du processus de production pour demeurer compétitif et du fait que la technologie de plus en plus sophistiquée se conjugue mal avec les modes de production actuels.

La qualité est ainsi eu majeur pour l’ensemble de la filière automobile : constructeurs, grands équipementiers et sous-traitants.

Pour répondre à ces enjeux, il faut notamment améliorer les relations et les échanges au sein de la chaine de fabrication, du fournisseur d’équipements de production au constructeur en passant par l’équipementier et le sous-traitant.

 

Les bénéfices des démarches qualité dans le secteur Automobile

On peut citer :

  • Le développement de process de production flexible et économe en ressources ;
  • L’optimisation des process pour la production en série à prix compétitifs ;
  • La mise en place d’une politique partagée sur la recherche et le traitement des dysfonctionnements et des coûts de non-qualité ;
  • L’amélioration des relations clients-fournisseurs ; le fournisseur retenu est intégré dans une démarche continue d’exigences qualité ;
  • La réduction des coûts, délais et stocks ; les démarches de Lean management permettent une amélioration sensible des performances industrielles ;
  • L’identification et maîtrise des processus.

Les acteurs de la qualité dans le secteur Automobile

  • Les constructeurs ;
  • Les grands équipementiers ;
  • Les instances professionnelles ;
  • Les ARIA (Associations Régionales de l’Industrie Automobile).

Outils spécifiques au secteur Automobile

Normes

  • ISO TS 16949
  • ISO 9001 
  • ISO 14001

Méthodes et outils :

  • La démarche de Lean production et de Lean management ;
  • L’auto-contrôle ;
  • La maîtrise de statistiques des procédés ;
  • La réduction des temps de cycle ;
  • Les chantiers de productivité ;
  • La R&D coopérative ;
  • Le management de projet.

Les actions qualité menées dans le secteur Automobile

Dans le cadre de la Plate-Forme Automobile, dont l’objectif est de décliner les actions du Pacte Automobile signé entre l’Etat et les instances professionnelles, les ARIA (Associations Régionales de l’Industrie Automobile), qui sont les représentantes de la PFA en région, ont pris l’initiative de lancer des actions collectives en faveur des sous-traitants de rang 2 et plus en matière de Lean management. Ces associations avec CARIA ont élaboré le cahier des charges d’une action type comportant des exigences essentielles et des indicateurs ainsi qu’un dispositif d’habilitation de consultants. Ces actions peuvent recevoir le soutien financier des DIRECCTE et des collectivités locales.

Par ailleurs, également au plan régional des dispositifs comme ASPARANCE dans le Nord Pas-de-Calais, ou ACAMAS, DINAMIC, mettent en œuvre différentes démarches : définition et mise en place de stratégies, prospections commerciales, regroupements d’entreprises, constitution de plate-forme d’échanges, renforcement des compétences, etc.

Liens externes :